SLC !

 

Jeudi 3 septembre, j’avais rendez-vous pour un scanner de ciblage en vue de ma radiothérapie.

On m’a installée sur le scanner, collé des fils sur le sein, dessiné des croix, mis du scotch et tatoué 2 petits points. À la prochaine séance, je serai encore tatouée. Hihihi  i i i !

Moi qui en ai toujours rêvé sans oser me jeter à l’eau… Ça y est, je suis une rebelle !

En gros, avec l’aide du scanner, on détermine très précisément, au millimètre près, où vont être dirigés les rayons lors des séances quotidiennes.

On dessine donc des croix au centre desquelles seront tatoués des points de repères de la taille de petits grains de beauté.

On m’a déjà parlé de la possibilité de les faire retirer après, mais moi, j’aime garder des souvenirs. Et en plus de mes cicatrices, (très réussies hein Jack Bauer ! ;) ces tout petits points me rappelleront mes aventures avec Wolfgang.

Voici en illustration ma séance de ciblage.

scan

1 : cale-jambes

2 : objets pour caler les bras et la tête

ciblage

Les 2 flèches bleues représentent les endroits où ils m’ont tatouée jeudi. On m’a retiré les fils et les scotchs qui les maintenaient, mais je dois garder mes croix qui sont dessinées sur des scotchs jusqu’à mercredi !!! Le problème, c’est qu’inconsciemment, surtout la nuit, je commence à les enlever. S’ils tombent, je dois refaire les croix directement sur la peau à l’indélébile et les retracer après les douches pour qu’on garde les repères jusqu'à mercredi. Je me demande pourquoi ils ne m’ont pas tatouée sur toutes les croix  tout de suite…

En tout cas l’équipe est très sympa. Tant mieux, car je vais quand même les voir quotidiennement pendant un mois et demi !

 

Le lendemain, j’avais rdv avec Jack pour « l’ablation de ma CIP » j’adore ce terme car dans mon esprit de patiente : ablation = amputation = truc grave. Alors qu’ablation, est visiblement un terme générique qui signifie « retrait » donc pas forcément un membre ou un organe. 

retrait CIP 01

retrait CIP 02

Comment veux-tu rester sexy à l'hosto ?!?! Même tes pieds ont des charlottes !

retrait CIP 03

La fameuse ablation, s’est faite sous anesthésie locale (je déteste le moment de l’injection).

Jack avait de l’avance (VS la dernière fois où elle (oui Jack est une femme) avait plusieurs heures de retard) du coup cette fois, c’est elle qui m’a attendue. « Ça ne vous fait pas de mal, pour une fois ! » Tu vois, je suis devenue une VRAIE rebelle maintenant que je suis tatouée.

L’intervention s’est très bien passée, Jack est toujours soigneuse et douce et nous nous entendons très bien. De plus, L’ambiance au bloc est toujours agréable.

J’ai eu droit à un pansement de compression pour éviter l’hématome. J’ai donc rejoint ma chambre avec un pansement énorme.

Voici la bête hors de moi, (c’est mon fils qui a voulu avoir une photo à défaut de pouvoir récupérer l’objet en lui-même)

retrait CIP 04

PB a été surpris de mon retour si rapide (il s'attendait aussi à du retard). Il m’a offert un petit paquet de M&M’s, je me suis rhabillée, reperruquée et retour à la maison !

Voici donc à quoi je ressemblais en rentrant de l’hôpital :

pansement retrait cip

Depuis, le gros pansement a été retiré. Je garde un petit pour protéger la plaie, mais je pense l’enlever bientôt. Les enfants sont venus assister à l'ablation (hihhi i ii) du pansement "pour voir dessous."

retrait CIP 06

Ce matin 2 des scotchs étaient à moitiés partis, nous avons donc fait un atelier body painting feutring avec mon PB.

 

Tout va très bien, je n’ai eu que de légères douleurs le vendredi soir.

Le seul truc que j’aimais bien avec la CIP, c’est que le tuyau rendait ma veine sous clavière visible et que ça me donnait un air de « mince aux veines apparentes » (si tu ne comprends pas, ne t’inquiète pas, c’est toi qui es normal).

 

Prochaine étape la simulation dans la machine (en salle Mozart ! Coïncidence ??? Je ne sais pas… Les « vraies » séances se dérouleront en salle Voltaire FYI) et les tatouages restants la semaine pro.

 

Voili voilou pour les news de la semaine.

 

 

Ciao a tutti !

 

XOXO