26 janvier 2016

Se retrouver- se rechercher...

Salut mon copain, Il faut que tu saches. Il faut que tu saches qu’après avoir combattu Wolfgang, je me sens comme une coquille vide. C’est bizarre, hein ?   Wolfgang a été pour moi un bon - voire un excellent - faire-valoir. Clairement, le connard, c’était lui sans équivoque. J’étais donc par conséquent la “gentille”, l’équipe favorite d’une part. D’autre part, j’ai pu montrer une certaine vaillance qui m’a valorisée à mes propres yeux. Enfin, pendant toute cette période, j’avais un objectif, un gros projet : killer... [Lire la suite]
Posté par enicupac à 19:49 - - Commentaires [17] - Permalien [#]